Oublie les rageux

Cheikh Matar Diagne

 Et oui sa dépend toujours de la situation du passer... sa fait que tu peux grandir ou resté au niveau inférieur que tu te souhaitais mais le passé est généralement le soucis majeur de ta vie mais pour moi personnes à le droit de nous juger car quand on ne connaît pas toute l'histoire ont ne doit pas essayer d'abaisser la personne car derrière chaque personne se cache un autre visage ou chemin ou de la blessure qui n'a pas pu être évacuer de son esprit la cause s'est le pourquoi !



Cheikh Matar Diagne

Ceux qui critiquent sans arrêt font chier. La plupart sont des gens imbuvables qui connaissent rien a ta vie et qui se permettent ce qu ils aimeraient pas qu'on leur fasse. 

Ceux qui conseillent ont de bonnes intentions a condition de respecter l'autre. Mais c est rarement le cas ! Ça tourne toujours au jugement mal placé.  

Restent ceux qui font et c est ceux la que j retiens. Car c est eux qui donnent l'exemple. Ils ouvrent la voie tout en te laissant libre d être qui tu est.

Cheikh Matar Diagne

 La vérité blesse mais tout le monde se lamente... Tout le monde blâme, juge et condamne… On est tous victimes mais jamais coupables ! On prétend qu’on ne nous aime pas à force d'être franc et on n'aime pas quelqu'un qui nous critique avec franchise... Le paradoxe humain ! Vaut mieux ne pas chercher à comprendre...

Cheikh Matar Diagne

Si tu es las et que la route te paraît longue, Si tu t'aperçois que tu t'es trompé de chemin,
Ne te laisse pas couler au fil des jours et du temps... ...Recommence !
 
Si la vie te semble trop absurde Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,
Ne cherche pas à comprendre pourquoi... ...Recommence !
 
Si tu as essayé d'aimer et d'être utile, Si tu as connu ta pauvreté et tes limites,
Ne laisse pas là une tâche à moitié faite... ...Recommence !
 
Si les autres te regardent avec reproche, S'ils sont déçus par toi, irrités,
Ne te révolte pas, ne leur demande rien... ...Recommence !
 
Car l'arbre rebourgeone en oubliant l'hiver, Car le rameau fleurit sans demander pourquoi,
Car l'oiseau fait son nid sans songer à l'automne, Car la vie est espoir et recommencement.

Cheikh Matar Diagne

« La logique vous conduira d'un point A à un point B, l'imagination et l'audace vous conduiront où vous le désirez.


Il ne faut pas penser à l'objectif à atteindre, il faut seulement penser à avancer. 


C'est ainsi, à force d'avancer, qu'on atteint ou qu'on dépasse ses objectifs Sans même s'en apercevoir. »


Cheikh Matar Diagne

« La vie est trop courte pour se réveiller avec des regrets. Aime les gens qui te traitent bien. 



Oublie ceux qui n'en font rien. Crois que tout arrive pour une raison. Si tu as une seconde chance attrape-la à deux mains. 



Personne n'a dit que la vie serait facile, ils ont juste promis qu'elle en valait la peine ! Alors n'abandonne surtout pas…! » 

Cheikh Matar Diagne (Mat The King)

​Je me suis regardée dans le miroir et j'ai découvert que j'avais beaucoup de rides autour des yeux, de la bouche, du front.


J'ai des rides parce que j'ai eu des amis, et on a ri, on a ri souvent, jusqu'aux larmes, et puis j'ai rencontré l'amour, qui m'a fait essorer les yeux de joie.


J'ai des rides parce que j'ai eu des enfants, et je me suis inquiétée pour eux dès la conception, j'ai souri à toutes leurs nouvelles découvertes et j'ai passé des nuits à les attendre. Et puis j'ai pleuré.


J'ai pleuré pour les personnes que j'ai aimées et qui sont parties, pour un peu de temps ou pour toujours, ou sans savoir pourquoi.


J'ai veillé aussi, j'ai passé des heures sans sommeil pour des beaux projets pourtant pas toujours aboutis , pour la fièvre des enfants, pour lire un livre, j'ai veillé aussi pour me lover dans des bras aimants.


J'ai vu des endroits magnifiques, de nouveaux endroits qui ont eu tous mes sourires et mes étonnements, , et j'ai revu également d'anciens endroits qui m'ont fait pleurer.


Dans chaque sillon sur mon visage, sur mon corps, se cache mon histoire, les émotions que j'ai vécues et ma beauté plus intime... et si je devais enlever tout ceci...

je m'effacerais moi-même. Chaque ride est une anecdote de ma vie, un battement de coeur, c'est l'album photo de mes souvenirs les plus importants."


Cheikh Matar Diagne

pour mon papa


Mon papa,  je n'ai jamais pu te dire

À quel point je t'admirais

Tu as été un papa extraordinaire

Rien ne pourra remplacer mon père


Sans jamais calculer ni y mettre un prix

Pour moi tu as combattu les maléfices

Tu m'as tant donné et tant appris

De ma vie, chassé tous les vices


Tu m'as transmis de vraies valeurs

J'ai grandi dans un monde sans laideur

En ta présence il n'y avait plus d'ennuis

Ils s'effaçaient sans faire de bruit


Tu as fait fuir toutes mes peurs

Dans mes yeux mis des couleurs

Tu as toujours eu foi en moi

Même quand je te décevais parfois


Ton honnêteté a balisé le chemin de ma vie

Je continue aujourd'hui à appliquer ces acquis

Tu as été mon phare dans la nuit

Sa lumière sur le bon chemin m'a conduite


Pour montrer ton amour tu étais maladroit

Mais tu étais toujours près de moi

Tu n'as jamais refusé un sacrifice

Pour assouvir tous mes caprices


Je verse des larmes en écrivant ces lignes

Car penser que je t'ai perdu ce jour

Signifie pour moi être seule pour toujours

Pour te faire honneur, je dois rester digne


Mon âme se meurt de froid

Papa, tu t'es éloigné de moi

Tu n'avais pas le droit de me quitter

J'avais tant besoin de toi pour avancer


Le mot papa est beau, tu le portais à merveille

Un pur diamant brillant comme une étincelle

Plus jamais je ne pourrai prononcer ce mot papa

Car tu m'as quittée, tu n'es plus avec moi ici-bas


Ma bouche est devenue muette sans ce mot

Mon coeur saigne pour évacuer ses maux

Papa tu es unique pour moi

Le mot papa reste gravé en moi


Je t'écris ce poème à l'encre de mes veines

Mes cris, mes paroles restent vaines

Le mot papa à cessé de résonner

Le mot papa à cessé d'exister


La maladie t'a forcé à m'abandonner

Si tu savais à quel point je t'ai aimé

Ma vie sera désormais un grand désert

Un grand homme aujourd'hui je perds


Ton départ pour moi et si grave

Que je reste là comme une épave

Si j'avais su que tu comptais t'en aller

À toi avec force  je me serais agrippée


Tout seul tu as quitté cette terre

Plongeant  mon coeur dans l'enfer

Ton absence rien ne saura la combler

Ta présence à jamais va me manquer


Vole vole mon papa d'amour

Rejoins la lumière pour toujours

Tu as maintenant fini de souffrir

Mon amour t'accompagne dans ton avenir

Cheikh Matar Diagne ( MAT THE KING )


La vraie liberté est de ne rien devoir à personne et la vraie richesse est de ne pas en dépendre des autres... 
disait le dicton !
La liberté est un pouvoir sur soi-même, par contre, la richesse est un pouvoir sur les autres...

Ceci dit, si l'Homme libre est celui qui n'a pas peur d'aller au-delà de sa pensée, le riche reste celui qui se contente uniquement de ce qu'il a...
C'est alors qu'il est préférable d'être libre dans la pauvreté que d'être riche dans l'esclavage !!!

Créé par Cheikh Matar Diagne